Avec qui?

10437011_10204789018078180_1366034378364644958_nGuido Albertelli

Titulaire d’une licence (master) en Lettres de l’université de Lausanne, ainsi que d’un « Diplôme d’études spécialisées » en philosophie. Quelques années d’assistanat auprès de la chaire de philosophie contemporaine de l’UNIL, et quelques publications (articles), essentiellement autour de Nietzsche.

J’ai enseigné la philosophie, ainsi que la psychologie, et, à mes débuts, le français, pendant plus de vingt ans dans des gymnases vaudois.

Ces expériences me donnent une connaissance de ce qu’implique « préparer la matu », ainsi que des adolescents qui s’engagent dans un tel projet.

Tout au long de mes années dans des classes, j’ai toujours, et au fond toujours plus, été touché par l’extraordinaire mélange de vulnérabilité et d’énergie des adolescents. Et j’ai toujours considéré qu’il y avait un privilège à être, dans une certaine mesure, « à leurs côtés » dans cette période de grands changements dans leur vie, en essayant de les mettre en rapport avec des « choses » qui me paraissaient pouvoir contribuer à leur épanouissement et à leur autonomie. Ou faudrait-il dire simplement à leur humanité?

Mais je suis également père de trois enfants, âgés aujourd’hui de 17 à 23, qui ont été ou sont encore des gymnasiens, ce qui me permet aussi d’avoir une connaissance de ces problématiques « par l’autre bout ».

Enfin, et surtout, les principes qui sous-tendent ce que je propose sont profondément ancrés dans ma vie et dans mon parcours personnel. Si je m’en suis tenu longtemps aux concepts et aux idées de la philosophie « dans les livres », ma réflexion (sur « ce que c’est qu’être un être humain », sur la « spiritualité » et sur l’école) et mes expériences de vie, m’ont amené à libérer les forces et la confiance qui me conduisent… ici!

Être philosophe, ce n’est pas seulement avoir une pensée subtile, ni même fonder une école, c’est aimer la sagesse au point de vivre selon ses préceptes, une vie de simplicité, d’indépendance, de générosité et de confiance. Il s’agit de résoudre certains des problèmes de la vie, non seulement en théorie, mais aussi en pratique. (H. D. Thoreau)

Si c’est une aventure de faire sa matu « en liberté », c’est aussi une aventure, enthousiasmante, de l’accompagner!

(Vers le site de mes autres activités: « Libérer la vie »)